Propos anti gens du voyage à la communauté urbaine de Dunkerque

Publié le par MRAP Dunkerque

 

LE MRAP  VA  DEPOSER  PLAINTE

COMMUNIQUE  DE PRESSE

 

Le MRAP du Littoral Dunkerquois condamne avec la plus grande fermeté les propos nauséabonds tenus par M. Franck Gonsse, élu de Cappelle-la-Grande et secrétaire général de la CSOPMI (syndicat de dockers), le 13 octobre 2011 lors du conseil communautaire de la Communauté Urbaine de Dunkerque.


Celui-ci, lors du débat sur l’accueil des Gens du voyage, a qualifié ces derniers de « cambrioleurs » : « ces gens sont des cambrioleurs ! Il faut mettre en place des forces de police, il faut pouvoir les repérer… » a-t-il déclaré.


M. Franck Gonsse véhicule ainsi, par ses paroles dignes de discussions de caniveaux, des clichés racistes.

  De tels propos sont d’autant plus inacceptables qu’ils sortent de la bouche d’un élu de la République, et qu’ils ont été proférés au sein même d’une assemblée républicaine.

D’ailleurs, le MRAP s’étonne que seul le groupe Europe-Ecologie-Les-Verts et une élue de Grande-Synthe aient réagi à ces paroles injurieuses en quittant la salle.

  

Le MRAP du Littoral Dunkerquois demande à M.Gonsse de s’excuser lors du prochain conseil communautaire des propos qu’il a tenus, et décide de porter plainte pour injure à caractère raciste.

                                                                           Grande-Synthe, le 27.10.2011

Publié dans Local

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article